Serafino Jewellers
Blog

4ème épisode : des bijoux et des hommes au Salon des Métiers d'Art
mercredi 17 décembre 2008



L'atelier de joaillerie contemporaine SERAFINO participe jusqu'au 21 décembre 2008 à son premier Salon des Métiers d'Art de Montréal. Dans ce quatrième épisode, nous sommes allés à la rencontre des hommes qui passaient devant le stand d'Annegret et d'Antonio. Alors, les hommes et les bijoux ?...

NOUVEAUTÉ ! Découvrez les créations SERAFINO sur http://www.serafinoworld.com/

Libellés : , , , , ,

3ème épisode : Le ballet des allées et venues au SMA 2008
vendredi 12 décembre 2008



L'atelier de joaillerie contemporaine SERAFINO participe, du 5 au 21 décembre 2008, à son premier Salon des Métiers d'Art de Montréal. Dans ce troisième épisode d'une série en cinq parties, nous rencontrons Annegret et Antonio après une semaine de Salon. Le temps des premiers constats...

NOUVEAUTÉ ! Découvrez les créations SERAFINO sur http://www.serafinoworld.com/

Libellés : , , , , ,

2ème épisode : SERAFINO fait ses premiers pas au SMA 2008
mardi 9 décembre 2008

L'atelier de joaillerie contemporaine SERAFINO participe, du 5 au 21 décembre 2008, à son premier Salon des Métiers d'Art de Montréal. Dans ce deuxième épisode d'une série en cinq parties, vous découvrez les premiers pas d'Annegret Morf derrière son stand, à la rencontre des premiers visiteurs du Salon...

NOUVEAUTÉ ! Découvrez les créations SERAFINO sur http://www.serafinoworld.com/

Libellés : , , , , ,

SERAFINO est l'un des principaux commanditaires de la soirée "Bleu, Blanc, Bouge !"
mercredi 15 octobre 2008



Ce vendredi 17 octobre, aura lieu au bar « Les 3 Minots » de Montréal la soirée de lancement du collectif "Souriez, Vous êtes Français!" : un grand rassemblement de Français installés au Québec qui souhaitent vanter leur intégration réussie et clamer leur volonté de faire émerger, entre le Québec et la France, des projets innovants et solidaires.

Pour l'occasion, l'atelier SERAFINO offre l'un des bijoux phares de l'une de ses collections 2008 : le pendentif Pallino.

Ce bijou constituera le gros lot d'une tombola qui permettra de recueillir les premiers fonds de l'organisme.

A travers ce geste, SERAFINO témoigne son attachement aux valeurs d'entraide, de partage et de créativité portées par le collectif "Souriez, Vous êtes Français !"

Libellés : , , , , ,

'Green Jewels' the future of jewel crafting?
mardi 7 octobre 2008

In today's rapidly changing marketplace, there is a major trend towards 'greener' and more environmentally sound methods of production. The field of fine Jewelery crafting has embraced this new era of social conciuosness: crafters of high-quality jewels continue in their quest to create flawless works of art, while respecting and maintaining modern ethical practices in human rights and taking great steps to alleviate any harm to the environment. At Serafino, makers of fine contemporary jewelry in Montreal, Canada, we proudly take this philosophy to heart ,and offer the finest quality products to our customers in an innovative and conscientious way.

The ear rings from the Freevola collection, by Annegret Morf, are composed of a variety of stones and metals, which were deliberately chosen with respect to the environment from which they came

At a time, when the environment has risen to the forefront of our global consciousness, 'green jewels' are very welcome, among connoisseure of fine jewelry. The natural resources and organic materials used in creating these 'green jewels' give these modern art pieces a worldly and exotic appeal. From bamboo corals and banana tree fibres strewn around the neck, to fish scales and embroidered Mokuba vines displayed on the fingers, organic materials are sought after by jewel wearers and craftpeople alike.

The Question remains: Will all Jewelers follow this modern trend toward environmental awareness, or will this simply turn out to be a short-lived marketing strategy that will soon disappear from the jewelry scene?

At Serafino, we are firmly committed to the ideals of 'green jewelry', and have undergone a deliberate and comprehensive regime of analysis and redesign of our practices, in order to adhere permanently to a socially and environmentally-friendly process, rooted in our values. Stay tuned for more updates on this exciting transformation.

Libellés : , , ,

Vidéo : Une gemmologue de renom analyse un bijou Serafino (partie 2)
vendredi 19 septembre 2008

Odile Civitello, directrice de l'école de Gemmologie de Montréal, a accepté notre caméra lors de l'analyse de la dernière création du joaillier SERAFINO. Dans cette deuxième partie, elle a accepté d'expliquer sa méthode d'analyse des bijoux en se basant sur l'une des dernières créations d'Annegret et Antonio...

Libellés : , , , , , ,

SERAFINO présent au Salon des Métiers d'Art du Québec, en décembre prochain
jeudi 18 septembre 2008

Annegret Morf et Antonio Serafino seront présents au prochain 53ème Salon des métiers d?art du Québec, du 5 au 21 décembre prochain.

Le Salon des métiers d?art du Québec est un organisme sans but lucratif qui a été fondé en 1955, et qui apparaît désormais comme le rendez-vous par excellence pour quiconque souhaite dénicher un objet fait main, une oeuvre inédite ou encore une trouvaille des plus originales. Les sept familles de métiers d?art (céramique, bois, textile, cuir et peau, papier, verre, métaux et autres matériaux) s?y côtoient pour offrir un large spectre d?objets décoratifs ou utilitaires de grande qualité.

Considéré comme l'une des plus importantes expositions-vente en métiers d?art professionnels en Amérique du Nord, l?événement prendra d?assaut, comme chaque année, la Place Bonaventure de Montréal, et ce, pour une période de 17 jours d?activité en décembre. À l?approche de la période des Fêtes, ce sont plus de 240 000 visiteurs qui viennent s?enquérir des créations inédites des 450 exposants professionnels présents.

C'est la première fois que l'atelier de joaillerie contemporaine SERAFINO participe à cet événement. Un rendez-vous qu'il prépare activement et pour lequel il promet de nombreuses surprises...

Libellés : , , , , , ,

Le bijou "bio" : nouvelle tendance ou vraie révolution Verte
lundi 30 juin 2008

Le collier de la collection Freevola, signée Annegret Morf, respecte, par le choix
des pierres qui le composent et la nature du métal utilisé, une éthique environnementale

En ces temps où l?écologie est devenu un thème de réflexion majeur pour notre société, les bijoux « bio » seraient les bienvenus, selon le portail français "Femmes en Ville".

Les matières brutes et les matériaux organiques qui composent les bijoux dits "bio" ou "nature" leur donneraient un air de bout du monde.

Du corail de bambou et de la perle de fibre de bananier au cou, des écailles de poissons et de la passementerie de Mokuba aux doigts, les matériaux organiques ont la côte auprès des amateurs de bijoux comme des créateurs.

Les joailliers emboîteront-ils le pas dans leur grande majorité ? Et où se situe la frontière entre simple apanage marketing et réelle démarche de respect environnemental ?

Toujours est-il que l'entreprise SERAFINO a entamé un grand processus de réflexion et de travail en ce sens, et veut résolument orienter son travail de création vers une pratique en phase avec les valeurs qu'elle défend depuis toujours. Vous en saurez plus au cours des prochaines semaines.

Libellés : , , , , ,

Vidéo : Geneviève Thébaud nous parle de ses bijoux SERAFINO
jeudi 19 juin 2008


Geneviève Thébaud habite à Montréal. Elle est passionnée de bijoux, mais pas n'importe lesquels... Ce qu'elle affectionne particulièrement, c'est la création en joaillerie. Dans ce film, Geneviève Thébaud témoigne de son coup de coeur pour le travail d'Antonio et d'Annegret Serafino.

Libellés : , , , , , , , ,

Collection de bijoux Freevola : la légèreté faite bague
mercredi 7 mai 2008

argent 925, tourmalines

La bague Freevola est une ode à la légèreté.

Sur l'argent finement ciselé, la joaillière Annegret Morf a disposé, pour cette création originale, un petit chapelet de pierres fines dont la composition fait, de suite, penser à un bouquet de fleurs du printemps.

L'originalité du dessin fait ressortir à la fois la lumière diaphane reflétée par l'argent et les touches vives et colorées des tourmalines.

Ce bijou exprime donc un tempérament empreint à la fois de douceur et d'éclat : de quoi répondre aux attentes des personnalités qui veulent s'affirmer sans trop se dévoiler au premier abord...

Les bagues SERAFINO de la collection Freevola sont disponibles sur Montréal à la Galerie Noël Guyomarc'h Bijoux d'art.

Libellés : , , , , , , , ,

Vidéo : Création du bijou "Nautilus", 3ème partie
mercredi 30 avril 2008

Annegret Morf, joaillière, nous présente la technique utilisée pour la création d'un nouveau bijou nommé "Nautilus" : cette vidéo est la suite et fin d'une série consacrée à cette nouvelle réalisation. SERAFINO crée des bijoux personnalisés haut de gamme sur Montréal.

Libellés : , , , , , , , ,

Vidéo : Création du bijou "Nautilus", 2ème partie
mardi 15 avril 2008

Annegret Morf, joaillière, nous présente la technique utilisée pour la création d'un nouveau bijou nommé "Nautilus" : cette vidéo fait suite à la première partie consacrée à la phase dite de "la cire perdue", qui mettait en scène Antonio Serafino. SERAFINO réalise des bijoux personnalisés haut de gamme et propose des lignes de créations originales sur Montréal.

Libellés : , , , , , , , , ,

"BIJOUX & PIERRES PRECIEUSES" : Un blog utile et sympathique
lundi 31 mars 2008

Nous avons été contacté, ces derniers jours par un charmant monsieur du nom de Jean-Jacques Richard, Expert judiciaire honoraire auprès de la Cour d'appel de Rouen, en France, en Bijouterie Joaillerie et Gemmologie Joaillier-créateur.

Ce gemmologue bréveté d'état, assesseur auprès de la commission de contrôle et d'expertise douanière, partage depuis quelques mois déjà sa passion de la joaillerie au travers d'un blog qu'il a appelé "Bijoux & Pierres Précieuses".

Dans ce blog, notre amateur d'art évoque aussi bien l'histoire du bijou que des anecdotes sur la joaillerie, sans oublier les techniques employées, l'aspect légal de la création et la présentation des créations proprement dites.

C'est d'ailleurs pour illustrer les différentes techniques employées dans la joaillerie que Jean-Jacques Richard nous a contacté : nous avions en effet illustré, en novembre dernier, dans deux vidéos successives la technique dite de "l'os de seiche".


Nous ne saurions trop vous inviter à vous rendre sur le blog "Bijoux & Pierres Précieuses" de Jean-Jacques Richard : c'est un espace où vous apprendrez quelques-uns des nombreux secrets de l'art joaillier.

SERAFINO : Offrir l'unique, c'est ça le vrai luxe

Libellés : , , , , , , , , ,

Collection SERAFINO 2008 : les boucles d'oreilles "Freevola" signées Annegret Morf
jeudi 20 mars 2008

Boucles d?oreilles or jaune 18kt, perles keshi
(longueur : 65mm)


Cette création, signée Annegret Morf, exprime la juxtaposition de la légèreté du bijou avec la pesanteur du matériau utilisé. Les mailles martelées prennent une texture scintillante et légère, comme du papier argenté. Ce bijou est une ode au mouvement et aux changements perpétuels.

Freevola évoque une combinaison de liberté et d?envol, de légèreté aérienne.

Freevola, c?est l?insouciance, la futilité et le caractère volage d?un plaisir fragile, comme en suspension.

Les boucles d'oreilles Freevola sont disponibles sur Montréal à la Galerie Noël Guyomarc'h Bijoux d'art.



"OFFRIR L'UNIQUE, C'EST ÇA LE VRAI LUXE"

Libellés : , , , , , , , , , , , , ,

Atelier : Antonio Serafino nous présente la technique de la cire
mercredi 12 mars 2008

Antonio Serafino, joaillier contemporain, nous présente une des nombreuses techniques qu'il utilise : celle de la coulée à la cire perdue. SERAFINO réalise des bijoux personnalisés haut de gamme et propose des lignes de créations originales sur Montréal.

SERAFINO : Offrir l'unique, c'est ça le vrai luxe

Libellés : , , , , , , , , , , , ,

La SODEC soutient la joaillerie de SERAFINO
mercredi 5 mars 2008

L'atelier de Joaillerie contemporaine, SERAFINO, s'est vu accorder une aide financière pour le développement et la promotion de ses activités de création et pour la diffusion de certains de ses bijoux au cours de l'année 2007-08.

Cette aide a été accordée par la Société de Développement des Entreprises Culturelles du Québec (SODEC) dans le cadre du programme d'aide aux artisans et aux entreprises en métiers d'art.

La SODEC cherche à favoriser l?émergence de nouvelles formes d?art, à perpétuer les arts traditionnels et à favoriser le développement des entreprises des métiers d?art en soutenant financièrement le développement des moyens de production et des outils de commercialisation des artisans et des entreprises.

L'entreprise SERAFINO est en phase de promotion de sa collection de joaillerie 2008, qui met en valeur deux lignes de créations : la ligne Freevola, signée Annegret Morf, et la ligne Pallino, signée Antonio Serafino.

Ces deux lignes de bijoux sont d'ores et déjà diffusées dans des galeries d'art spécialisées de Montréal : la galerie Noël Guyomarc'h Bijoux d'art et la Boutique des Métiers d'Art, notamment.

L'atelier SERAFINO vient également d'apprendre qu'il a été sélectionné pour participer au Salon des Métiers d'Art de Montréal en décembre prochain. Nous reviendrons sur cette nouvelle dans nos prochains articles.

SERAFINO : Offrir l'unique, c'est ça le vrai luxe

Libellés : , , , , , , , , , , , , , ,

Gala : SERAFINO offre un bijou de la collection Pallino
mercredi 20 février 2008

Les Joailliers contemporains SERAFINO étaient les grands invités, le 9 février dernier, à Montréal, d'une grande soirée de Gala organisée par la Compagnie Théâtrale Racines. Ils ont en effet offert le lot de prestige de la soirée : le premier bijou de la collection Pallino 2008. Réactions de la gagnante...

Libellés : , , , , , , , ,

Un blog de bijouterie en ligne très lucratif...
mercredi 6 février 2008

Dans le choix d'exposer leurs créations ainsi que leur savoir-faire sur leur blog, les joailliers contemporains Annegret Morf et Antonio Serafino n'avaient sans doute pas idée du pouvoir commercial grandissant que commence à prendre ce type de média. Un exemple vient appuyer ce constat : "Sparkle like the stars".

Le site "Sparkle like the stars" est l'émanation d'une entreprise de bijouterie en ligne qui a pour nom "Ice.com", tout comme le blog Annegret & Antonio est édité par l'atelier de joaillerie contemporaine SERAFINO.

Par le biais de son blog, l'entreprise Ice.com a eu l'idée de diffuser des photos de vedettes hollywoodiennes portant les bijoux de sa collection et de pointer dans les messages publiés le nom des articles qui figurent dans l'inventaire de son site transactionnel. Ce qui a pour double effet de faire connaître la marque et d'améliorer le positionnement de l'adresse web sur les moteurs de recherche.

Si malin que le site de bijouterie en ligne génère chaque mois, en ventes, la bagatelle de 75.000 $...

Loin de cet esprit assez mercantile et, avouons-le, quelque peu artificiel, le blog Annegret & Antonio continue, plus modestement, à vous faire voyager dans les coulisses de son atelier et à vous faire comprendre la philosophie qui se cache derrière chacune des créations des deux artistes.

Car, chez SERAFINO, il est reconnu que ce n'est pas la quantité qui compte mais bien la qualité !

Libellés : , , , , , , , , , , , ,

Les bijoux de la ligne Freevola exposés à la Galerie Guyomarc'h de Montréal
mercredi 19 décembre 2007



Certains bijoux de la collection 2008 du joaillier contemporain Serafino sont exposés jusqu'au 26 janvier 2008 à la galerie d'art Noël Guyomarc'h située sur l'avenue Laurier à Montréal. Ces bijoux sont ceux de la ligne Freevola signée de la créatrice Annegret Morf.

Libellés : , , , , , , , , , , , , , ,

Le bijou masculin affirme son style
mercredi 12 décembre 2007


L?engouement pour les accessoires de mode incite les joailliers à créer des bagues, bracelets et pendentifs de plus en plus précieux, spécialement pour les hommes.

Bijoutiers et joailliers passent aux choses sérieuses avec les hommes. Le parti pris dans le design et la gamme de prix illustre la montée en gamme de tout un secteur, après des décennies de sagesse et d?accessibilité pendant lesquelles l?offre était restreinte à des alliances, un ou deux bracelets et beaucoup de boutons de manchettes.

Entre-temps, il faut dire que les hommes se sont décomplexés en matière de bijoux. Notamment grâce à la scène R?n?B et aux rappeurs qui ont lancé auprès des plus jeunes, grosses gourmettes, pendentifs m?as-tu-vu et diams à l?oreille. Mais surtout via les créateurs qui ont accessoirisé leurs silhouettes de bracelets, poignets de force, liens de cuir et grigris dans l?esprit de la saison.

Des créations libérées des archétypes

Cette maturation progressive du marché a aussi engendré l?apparition de nouvelles marques 100 % masculines, telle Valmont, sur le segment de la joaillerie jusqu?alors réservé aux femmes. «Les bijoux pour homme ont toujours plus ou moins existé, mais pas en version luxe et adaptée à leurs attentes spécifiques, rappelle Stéphanie Croccel, la directrice de cette jeune maison. Jusqu?alors, les initiatives étaient timides. Les créations se limitaient à des archétypes : détournement d?objets masculins ? lame de rasoir, vis, écrou ?, et association de matières tressées dans un esprit italien. Aujourd?hui, le marché est plus mûr. Les clients recherchent un vrai design, original et pas trop stylé, de qualité. Ils se montrent plus pragmatiques, moins spontanés que les femmes, mais lorsqu?ils aiment le luxe, ils sont aussi plus exigeants.»

Natalie Bader, la nouvelle présidente de la maison Fred, qui a connu un beau succès avec son bracelet Force 10 dans les années 1960, s?appuie sur la même analyse pour redéployer son offre pour les hommes. «Ils recherchent des créations spécifiques, des idées nouvelles dans le design et le porter et une certaine pureté bien qu?il s?agisse de joaillerie. Les plus jeunes n?ont pas de frein quant au port d?un bijou, mais il leur faut sentir qu?il a été dessiné pour eux. Ils n?ont également pas de limites en termes de prix, dans la mesure où celui-ci est justifié par le style, les matières, la façon, la qualité.» Bref, de vrais bijoux masculins, et non de la pacotille ou des accessoires de mode. En découlent une inéluctable montée en gamme et le lancement de lignes qui valent parfois des petites fortunes. Ainsi, le bijou pour homme ne se résume plus à un produit d?accès, mais à des créations exclusives et véritablement joaillières.

A Montréal, le joaillier d?art SERAFINO observe également un attrait de plus marqué pour ses créations de la part d?une clientèle masculine en quête de raffinement. Cette nouvelle tendance, ce réel engouement, devraient faire partie des grands axes de créations 2008 pour l?enseigne québécoise.

source : Le Figaro

Libellés : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Annegret Morf présente un nouveau bijou signé SERAFINO : le collier Freevola
lundi 3 décembre 2007


La joaillière d'art, Annegret Morf, présente sa nouvelle création, le collier Freevola. Ce bijou figurera parmi la collection Serafino 2008.

Libellés : , , , , , , , , , ,

DID YOU KNOW ? WEDDING RINGS
lundi 26 novembre 2007

Wedding rings represent the union between man and woman: promise, respect, and mutual love.

THE HISTORY OF THE WEDDING RING
It was the Egyptians who first established the custom of the wedding ring, placing it on the fourth finger of the left hand (now know as the ring finger). In Hebrew tradition, the ring was worn on index finger of the right hand, while the Greeks, much later, returned the ring to the original finger. The French added their own variation in the 17th century, when they wore it on the thumb. It took some time before the ring was returned, once more, to the left ring finger.

THE TRADITION OF THE WEDDING RING

The wedding ring is offered by the man at the moment of engagement. As engagements do not always take place, jewelers sometimes combine the engagement and wedding rings into a single piece. The fiancé keeps the rings until the wedding day, before giving them to the presiding official or cleric. Wedding rings are exchanged at the church, or at the town hall if there is no religious ceremony.

WHEN SHOULD A WEDDING RING BE BOUGHT?

There is no exact timeline, but expect a minimum of a one month wait after ordering. If you have decided to include an inscription, fifteen days will be needed to complete the modification.

NOTE: It is not essential to have matching wedding rings. Everyone has different tastes, and, above all, different hands: it is a shame to wear a wedding ring of yellow gold if white gold suits better.

One of the many advantages in dealing with artistic jewelers such as SERAFINO is the assurance that your wedding rings will receive expert, caring attention and service for life.

However, manicuring is not included in this guarantee!

Translation for SERAFINO : Christopher Litt

source : Marie-Claire

Libellés : , , , , , , ,

EXPOSITION JOAILLERIE D'ART / Vernissage à la Galerie Guyomarc'h ce dimanche à 13h
jeudi 22 novembre 2007


Certains bijoux de la nouvelle collection 2008 SERAFINO, composée des lignes Freevola et Pallino, seront exceptionnellement présentés en avant-première lors de cette exposition.

La galerie Guyomarc'h est située au 137 Laurier Ouest à Montréal.

Le vernissage du 25 novembre est ouvert au grand public. Annegret Morf et Antonio Serafino y seront présents et vous y attendent nombreuses et nombreux. A dimanche !

SERAFINO, cédez au raffinement.

Libellés : , , , , , , , , , , ,

Joaillerie d'art / Création d'une bague sur un os de seiche (2ème partie)
jeudi 15 novembre 2007


Le joaillier d'art, Antonio Serafino, nous a ouvert les portes de son atelier pour nous dévoiler une partie de son savoir-faire. Deuxième et dernière partie de la création d'une bague en argent d'après un moule réalisé sur un os de seiche.

Libellés : , , , , , , , , , , ,

Joaillerie d'art / Création d'une bague sur un os de seiche (1ère partie)
vendredi 9 novembre 2007


Le joaillier d'art, Antonio Serafino, nous a ouvert les portes de son atelier à Montréal pour nous dévoiler la création d'une bague en argent réalisée sur un moule en os de seiche. (1ère partie)

SERAFINO, cédez au raffinement

Libellés : , , , , , , , , , ,

Le saviez-vous ? Les "alliances"...
jeudi 8 novembre 2007

Le mot alliance vient du verbe latin « alligare », qui signifie « attacher à ». Elle représente l'union entre l'homme et la femme, l'anneau étant signe de promesse, d'amour, de respect, d'engagement et de consentement mutuel.

L'HISTOIRE DE L'ALLIANCE

Ce sont les Égyptiens qui les premiers établirent la coutume de la bague au doigt, qu'ils placèrent à l'annulaire gauche. Alors que les Hébreux la portaient à l'index de la main droite, les Grecs, bien plus tard, la disposèrent à l'annulaire gauche. Puis vint au tour des Français de faire autrement, et c'est ainsi qu'au XVIIème siècle, ils la portèrent au pouce. Il fallut encore quelques années avant qu'on la replace définitivement à l'annulaire gauche.

LA TRADITION DE L'ALLIANCE

L'alliance doit être offerte par l'homme au moment des fiançailles. Les fiançailles n'ayant pas toujours lieu, les bijoutiers ont combiné la bague et l'alliance en un seul bijou. Les alliances s'échangent à l'église, ou à la mairie s'il n'y a pas de cérémonie religieuse. La règle veut que ce soit le fiancé qui conserve les alliances jusqu'à la date du mariage, avant de les remettre au maire ou au représentant religieux.

QUAND ACHETER SON ALLIANCE ?

Il n'y a pas de moment précis, mais prévoyez au minimum un délai de un mois. Si vous décidez d'y ajouter une inscription, une quinzaine de jours supplémentaires seront nécessaires pour réaliser les modifications.

COMMENT BIEN CHOISIR SON ALLIANCE ?

- Si vous achetez les deux bagues en même temps, n'hésitez pas à demander une remis poure. Un bon vendeur ne refusera pas ce geste commercial. Il peut aussi vous proposer de graver gratuitement les inscriptions au dos des alliances.

- N'oubliez jamais de demander le nombre de Carats et le poids de la bague. L'or étant une matière stable, méfiez-vous des soi-disant bonnes affaires.

- Pensez à aller chez le manucure la veille de votre mariage. Les invités vont vouloir admirer votre bague, et donc vos mains !

À noter : Il n'est pas indispensable d'assortir vos alliances : tout le monde a des goûts différents, et surtout des mains différentes. Il serait donc dommage de faire porter une alliance en or jaune à quelqu'un qui porte beaucoup mieux l'or blanc.

Au moins, l'avantage avec des joailliers d'art tels que SERAFINO, c'est l'assurance que vous avez de voir vos alliances bénéficier d'un service après-vente irréprochable et attentionné. Par contre, le service de manucure n'est pas encore au programme de l'atelier ...


source : Marie-Claire

Libellés : , , , , , , , , , , , , , , ,

SERAFINO'world / Découvrez les artisans joailliers du monde entier
jeudi 25 octobre 2007

Cette semaine, nous partons à la rencontre d'un artisan joaillier français, installé à Bagnères-de-Bigorre. Bonne découverte !



SERAFINO / Cédez au raffinement

Libellés : , , , , , , ,

Joaillerie : Bulgari s'oppose aux pierres birmanes
mercredi 17 octobre 2007

Notre confrère joaillier et enseigne prestigieuse s'il en est, Bulgari, exige que ses fournisseurs n?utilisent pas de pierres précieuses en provenance de Birmanie.

Selon le magazine FashionMag, le troisième joaillier mondial ordonne à ses fournisseurs qu?ils lui attestent que les pierres précieuses ne proviennent pas de la Birmanie.

Un communiqué publié par Bulgari fait état des exigences : « Bien que l'entreprise n'a jamais acquis de pierres directement au Myanmar (ex- Birmanie) mais seulement sur les marchés internationaux, elle a expressément demandé à ses fournisseurs des garanties sur la provenance géographique de leurs pierres précieuses. »

Cette décision fait suite aux annonces similaires de Cartier et Tiffany qui déplorent les conditions de travail effroyables dans les lesquelles sont extraites environ 700 joyaux annuellement.

Précisons que SERAFINO, bien qu'il appuie la démarche de Bulgari, tient à signaler qu'il n'est pas en mesure, comme d'autres bijoutiers, de garantir à l'heure actuelle la provenance de l'ensemble des pierres qu'il utilise.

source : copines.ca

SERAFINO, cédez au raffinement

Libellés : , , , , , , , , , , , ,

Annegret & Antonio, qui êtes-vous ?
mardi 9 octobre 2007

Libellés : , , , , , , , , , ,

Le bijou contemporain artisanal : un potentiel encore méconnu
mardi 2 octobre 2007

Le bijou contemporain n'est pas très populaire. Ce qui n'est pas forcément le cas de la création Sarabande (photo ci-contre), signée Annegret Morf pour SERAFINO, mais ce cas reste encore assez rare.

Le constat est certes moins amer en Amérique du Nord qu'en Europe puisque le marché de la joaillerie contemporaine nord-américaine reste actif et jouit d'un réseau de distribution relativement intéressant, mais on est loin d'une attractivité massive.

En Europe, d?après l'une des dernières études conduite par le CPDHBJO (Comité Professionnel de Développement de l'Horlogerie, de la Bijouterie, de la Joaillerie et de l'Orfèvrerie) sur 18,100,000 pièces en or produites en 2002, seuls 3% émanaient d?une production artisanale, le prix de l?achat moyen étant de 153 Euros (soit environ 220 $ CAD). Ces deux chiffres donnent la mesure d?un marché sur lequel le bijou contemporain représente une part moindre que celui du marché de la joaillerie traditionnelle.

Mal connu, ce secteur souffre encore d?une carence en matière de formation. Les cursus classiques du bijou sont axés sur les techniques de fabrication liées aux matériaux traditionnellement considérés comme précieux, la création est abordée de façon classique et non pas comme un mode de pensée avec l?ouverture nécessaire sur d?autres arts plastiques.

Les lieux de vente spécifiques pour les bijoux contemporains demeurent rares autant en Europe qu'au Canada. L?activité en galerie n?est pas vraiment rentable. La plupart du temps, il s?agit de dépôt vente, ce qui pose des problèmes en terme d?immobilisation des pièces et d?avance de trésorerie.

Pour compenser ces difficultés, l'atelier SERAFINO a toujours misé sur un réseau de clientèle ouvert aux nouvelles tendances et friand d'innovation, mais sa réussite tient aussi aux normes de qualités très élevées qu'il a su s'imposer avec le temps et l'expérience.
L'inspiration, certes, mais aussi et surtout pour SERAFINO, la précision et le raffinement : telles sont les clefs de sa réussite.

SERAFINO, cédez au raffinement

Source : d?après un article publié dans Métiers d?art, no. 211, «Le bijou sort de sa boîte», septembre/octobre 2003.

Publié le 11 mars 2004 dans le site Internet du Conseil des métiers d?art du Québec.

Libellés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Monde de la Joaillerie : Une montre en forme de rose bleue
mercredi 26 septembre 2007

DERNIERE MINUTE / L'horloger Jaeger-LeCoultre a présenté une pièce extraordinaire lors de la dernière Mostra de Venise : une montre haute joaillerie en forme de rose, dotée d'un mouvement mécanique.

Une pièce unique entièrement sertie à la main, qui a nécessité plus de 600 heures de sertissage, pour peindre les pétales d'une rose avec 3000 pierres précieuses.

source : Le Temps

SERAFINO, cédez au raffinement

Libellés : , , , , , , , ,

SERAFINO au service des Métiers d'Art du Québec
vendredi 21 septembre 2007


L'atelier de joaillerie contemporaine SERAFINO poursuit depuis plusieurs années déjà un objectif de créations toujours plus innovantes et fidèles à un cahier des charges esthétique exigeant.

C'est pourquoi l'un des deux créateurs de SERAFINO, Antonio Serafino, qui exerce le métier de joaillier depuis 18 ans, est devenu membre du « Conseil des Métiers d?Art du Québec » il y a sept ans.

Antonio Serafino a en effet rejoint la Corporation professionnelle des artistes et artisans en métiers d'art, qui regroupe plus de 900 membres et représente l'ensemble des professionnels du secteur, c'est-à-dire 3000 artisans à travers le Québec, pour promouvoir et défendre les intérêts moraux et socio-économiques des artisans, des ateliers et du secteur des métiers d'art en général.

Il veut ainsi contribuer à la promotion de la qualité et de l'excellence de la production en métiers d'art au Québec et à l'extérieur, comme il l'a toujours fait au sein de son atelier et au service d'autres ateliers.

A noter également que SERAFINO expose quelques-unes de ses création à la Galerie-boutique MAQ, situé dans le Marché Bonsecours à Montréal.


SERAFINO, cédez au raffinement

Tout savoir sur le CMAQ, cliquez ici


Libellés : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Montréal : SERAFINO fait son marché à l'expo Prestige 2007
lundi 27 août 2007

Annegret Morf et Antonio Serafino dans les allées de l'Expo Prestige 2007 de Montréal.

Montréal / Annegret Morf et Antonio Serafino se sont rendus ce dimanche, et comme chaque année, à l'expo Prestige de Montréal ; une exposition réunissant les principaux bijoutiers détaillants et professionnels de la joaillerie au Québec.

Un passage remarqué, à l'aube du lancement de leur toute nouvelle collection Hiver 2007-08, qui fut l'occasion pour eux de rencontrer entre autres le Président de la Corporation des Bijoutiers du Québec, André Marchand, ainsi que les représentants des principales corporations spécialisées dans le travail des bijoux.

A noter que SERAFINO, outre l'achat de nouvelles pierres pour ses futures créations, a profité de ce Salon 2007 pour nouer un partenariat avec une entreprise montréalaise en vue de la réalisation de ses futurs écrins à bijoux. Le design de ces contenants est actuellement à l'étude.

SERAFINO, cédez au raffinement

Libellés : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Annegret Morf et Antonio Serafino à l'expo Prestige 2007
mardi 21 août 2007

Cette année comme tous les ans, Annegret Morf et Antonio Serafino, les deux créateurs de la marque SERAFINO, devraient aller à la rencontre des bijoutiers exposant au Palais des Congrès de Montréal, à l'occasion de l'expo Prestige 2007.

Cette exposition, organisée chaque année à la fin août par la Corporation des Bijoutiers du Québec, est devenue le plus important rendez-vous des gens d'affaires de l'industrie de la bijouterie québécoise.

Aussi, Annegret Morf et Antonio Serafino devraient profiter de cette rencontre pour dévoiler une partie de la nouvelle collection de joaillerie SERAFINO Hiver 2007-08.

SERAFINO, cédez au raffinement

Libellés : , , , , , , , , , , , , ,

Annegret Morf et Antonio Serafino préparent la collection hiver 2007-08
lundi 13 août 2007

Annegret Morf et Antonio Serafino passent des mois d'été particulièrement studieux en vue du dévoilement de leur prochaine collection de joaillerie HIVER 2007-08 en octobre prochain.

Cette nouvelle collection devrait donner lieu à une nouvelle variation sur le mouvement, la légèreté et la grâce : des thèmes chers aux deux créateurs.

SERAFINO, cédez au raffinement.

Libellés : , , , , , , , , , , , ,

Welcome on the official blog of SERAFINO, contemporary jewellers
vendredi 27 juillet 2007

In few weeks, this blog will be completely operational.

This website will give you the opportunity to find all the informations of the workshop SERAFINO as well as a regular wire of information on the topic of the jewellers trade, the useful recommendations and the discovery of prestigious and original jewellery.

SERAFINO

Libellés : , , , , , , , , ,

Bienvenus sur le blog officiel SERAFINO, joailliers contemporains
mercredi 25 juillet 2007

Le blog SERAFINO est en cours de réalisation.

D'ici quelques semaines vous trouverez sur cet espace toutes les informations relatives aux toutes dernières créations bijoux des joailliers Annegret & Antonio.

Vous aurez également accès à la ligne d'information consacrée à la joaillerie contemporaine ainsi qu'à des reportages qui vous plongeront dans les coulisses de l'atelier SERAFINO à Montréal.

SERAFINO, cédez au raffinement.

Libellés : , , , , , , , , , , , , ,